HISTOIRE DE LA FRUITIERE

Pourquoi avoir appelé cet espace La Fruitière ?
Parce qu’autrefois les agriculteurs des communes avoisinantes apportaient leur lait qui était entièrement transformé en reblochon sur le lieu actuel.

Petit retour en arrière… Dans les années 1930, les producteurs locaux s’étaient regroupés sous forme de coopérative, chaque commune avait sa propre fruitière. Après avoir fait ses preuves durant une cinquantaine d’années, la diminution du nombre de producteurs (environ 500 producteurs dans les années 1950, contre 41 de nos jours) a vu les fruitières disparaître et a contraint à une réorganisation du système. Ainsi, au début des années 1970, le lait est acheté par les Fermiers Savoyards (Coopérative départementale) à la SICA du Mont-Blanc qui rassemble 105 producteurs. Ils transportent alors le lait à Sales (100 Km) et le transforme en tomme. Ce n’est qu’en 1976 que les Fermiers Savoyards créent un atelier de fabrication à Domancy et fabriquent le premier reblochon laitier.
Mais en 2009, « Les Fermiers Savoyards » qui exploitent la Fruitière ne peuvent faire les lourds investissements de mise aux normes « lait cru » imposées par l’Union Européenne. La Fruitière de Domancy est alors fermée et ils recentrent leurs activités sur Etaux et Samoëns (Haute-Savoie).

C’est alors que les coopérateurs décident de redonner vie au lieu et du sens à leur travail, en finançant un outil au service de l’agriculture locale. Ils décident ainsi la construction d’un point de vente, d’un atelier de transformation artisanal et d’un espace de communication, le tout sur le même site de l’ancien atelier de reblochon. D’où le nom aujourd’hui « La Fruitière des Producteurs du Mont-Blanc » qui a ouvert ses portes le 9 août 2017.

Histoire de la Fruitière de Domancy
La philosophie de la fruitière de Domancy

SA PHILOSOPHIE

Ce magasin de coopérative est un magasin où l’on peut faire l’ensemble de ses courses avec des produits frais, de qualité et de proximité. 60% de nos produits provient du Pays du Mont-Blanc, 90% des Pays de Savoie et quelques-uns de la Région Rhône-Alpes. Nous achetons nos produits directement auprès de producteurs (artisans, fermiers ou en coopérative), sans intermédiaire, garantissant ainsi fraîcheur et traçabilité.

Le consommateur trouve ainsi une large gamme de fromages et de produits laitiers issus de différentes coopératives laitières ou de producteurs fermiers du Pays du Mont-Blanc, mais aussi de notre atelier de transformation. La viande (bœuf, veau, porc, agneau), quant à elle, est toute issue des abattoirs du Pays du Mont-Blanc qui fédère plus de 200 éleveurs en Pays de Savoie. On trouve aussi du poisson du Léman via un artisan pêcheur, du pain dont la farine est issue de blé cultivé en Savoie, des fruits et des légumes des Pays de Savoie, cultivés en agriculture raisonnée ou avec le Label AB (Agriculture Biologique).

Derrière ces produits il y a des Hommes. C’est pourquoi, les clients peuvent trouver dans le magasin toutes les informations relatives aux producteurs, coopérateurs et artisans avec lesquels nous travaillons : les produits que nous vendons, leur lieu et leur caractéristique de production, et parfois des histoires insolites… La Fruitière permet de favoriser les initiatives locales de personnes souhaitant se lancer dans de nouvelles filières en leur offrant un point de vente.

En achetant à La Fruitière, le client fait un acte militant et participe indirectement au maintien d’une agriculture dynamique dans nos territoires et pour les générations futures. Le prix des produits proposés à la vente est un prix juste, à la fois pour le consommateur et pour le producteur. 60 à 75% du prix de vente est reversé au producteur. C’est la notion de commerce équitable Nord /Nord.

LA COOPERATIVE LAITIÈRE

La Coopérative Laitière du Pays du Mont-Blanc est constituée de 41 producteurs répartis sur les communes de :

Combloux - Les Contamines - Demi-Quartier - Domancy - Megève - Passy - Saint-Gervais - Sallanches - Cordon - Servoz

La Coopérative laitière collecte 6 millions de litres de lait chaque année et finance le stockage et le refroidissement du lait dans les fermes. Elle effectue également l’ensemble des contrôles sanitaires nécessaires à sa commercialisation. Le tout représente un coût de fonctionnement de 120 000 euros par an, assumé par les coopérateurs.

L’ensemble du lait collecté est vendu aux Fermiers savoyards, qui le transforment ensuite essentiellement en Reblochons. Il peut aussi servir à la fabrication de Tomme, d’Abondance, de Beaumont, d’Emmental et de Raclette de Savoie.

La coopérative laitière de Domancy